logo
Photography

SacchaRhum

© Michel Gravil, 2018 Tous droits réservés

De la terre au verre, combien de labeur, de sueur et de douleur… L’Histoire est là et l’on sait que « l’avenir n’est rien si on ne se souvient pas » (Aimé Césaire).

Mais la canne est aussi une splendeur, le sucre une douceur et le rhum une promesse de bonheur.

Ce voyage est une plongée dans l’odyssée du rhum, une itinérance au cœur d’une sublime métamorphose : de la plante à l’élixir.

Dans les champs, de minuscules corps ruisselants affrontent avec puissance et précision un océan de vertes hallebardes verticales. Le geste est juste, métronomique. La machette fend la tige qui s’écroule dans un bruissement et une danse macabre caractéristiques. La victoire est assurée. Il faudra encore « dépailler » les tiges, les lier en gerbes, les conduire sans tarder à l’usine ou la distillerie. Un autre ballet commence alors dans le fracas des machines, enveloppées de douces effluves. La canne ne frémit plus sous les alizés, elle succombe pour nous livrer sa sensuelle quintessence.

Viennent le vesou, la bagasse, le sucre ou le « vin » de canne, la mélasse ou la vinasse. C’est la grande et magique transfiguration ! Gloire à tous ceux qui la rendent possible ! Le rhum est en gestation. Il se construira lentement dans la sombre intimité des tonneaux de bois.

La poésie est là, dans ces aquariums de voluptés, dans la transparence mordorée des arômes et des rêves partagés qui se préparent…

Teaser SacchaRhum

Musique : Michel Gravil         Montage : Denis Larcher